Veille Métiers de l'éducation
Veille effectuée par Bénédicte Tratnjek (coordonnatrice du réseau REP Annemasse 1)
De l’AVS à l’AESH. Quelle professionnalité, quel rôle dans l’éducation inclusive ?
Jean-Michel Le Bail
Dans Administration & Éducation 2022/1 (N° 173), pages 111 à 116

/ UNE NOUVELLE ÉTAPE DE REVALORISATION POUR LES AESH /

Dans la continuité des précédentes mesures structurelles d’amélioration des conditions d’emploi et de rémunération des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH), à savoir :

  • la professionnalisation accrue du métier avec une formation continue renforcée ;
  • la rénovation de leur cadre de gestion RH sécurisant leur parcours par un CDD de 3 ans dès le premier recrutement ;
  • la création de 4 000 emplois supplémentaires d’AESH à la rentrée scolaire 2022 ;
  • une grille de rémunération étendue à 11 échelons sur 30 ans de carrière et instaurant une automaticité de leurs avancements ;

une nouvelle étape dans la revalorisation intervient au 1er janvier 2022 :

  • la grille indiciaire des AESH est de nouveau améliorée : le premier échelon est augmenté de 2 points et porté à l’indice majoré 343 traduisant la revalorisation liée au relèvement du SMIC ; le 2e échelon est augmenté de 3 points et porté à l’indice majoré 348 ;
  • les AESH bénéficient de la participation de leur employeur au financement de leur mutuelle santé (PSC) à hauteur de 15 €/mois ;
  • les AESH ont également bénéficié de l’aide exceptionnelle dite "indemnité-inflation" décidée par le Gouvernement pour faire face aux conséquences de l’inflation sur le pouvoir d’achat des Français, et pour accompagner la reprise. D’un montant forfaitaire de 100 €, elle a été versée en janvier 2022 pour la plupart des agents.

Sur les deux années 2021-2022, ce sont ainsi 150 M€ qui auront été mobilisés pour améliorer la rémunération des AESH. Au titre des différentes revalorisations indiciaires, les AESH ont bénéficié d’un gain moyen de + 1 083 € bruts/an, auquel s’ajoutent 280 € au titre de la PSC et de l’indemnité inflation en 2022.

AESH : dans quelles conditions ?
Les AESH, nos collègues, travaillent en ce moment dans des conditions déplorables, tout comme nous. Mais elles et eux, en plus, ont un salaire absurde. Leur rôle est pourtant décisif pour des milli…
Original link
Précarité des accompagnants d’élèves en situation de handicap : la majorité modifie largement le texte | LCP
La proposition de loi "visant à lutter contre la précarité des accompagnants d’élèves en situation de handicap et des assistants d’éducation", a été adoptée en commission mercredi 12 janvier. Estimant qu'il avait été amplement vidé de son contenu par les amendements de la majorité, l'auteure du texte, Michèle Victory (Socialistes et apparentés), s'est dite "franchement déçue".
Original link
AESH et AED : La proposition de loi Victory tuée par la majorité
Les AESH et les AED n'auront ni CDIsation immédiate ni même droit à la prime Rep. Il aura fallu 4 votes seulement pour retirer ce qui faisait l'originalité de la proposition de loi de Michelle Victory (PS). Présenté en commission de l'éducation de l'Assemblée nationale le 12 janvier, le texte a été éviscéré par la majorité qui a retiré l'essentiel de son contenu.
Original link
Des CDI pour les AESH et les AED : une proposition de loi en examen à l'Assemblée
L'Etat va t-il reconnaitre l'importance des missions des AESH et des assistants d'éducation (AED) ? La commission de l'éducation de l'Assemblée examine le 12 janvier la proposition de loi déposée par la députée PS Michèle Victory. Elle prévoit de recruter les AESH et AED en directement en CDI pour ceux qui le souhaitent, de les revaloriser et de leur permettre de bénéficier de la prime Rep+. "Nous proposons d’accorder aux personnels AESH et AED la reconnaissance qu’ils méritent", dit la proposition de loi.
Original link
Mathieu Moinet, ex-accompagnant d’élèves en situation de handicap : "J’ai fini à 750 €"
Majoritairement, ce sont des femmes qui exercent le métier d’accompagnant d’élèves en situation de handicap (AESH) mais certains hommes ne s’interdisent pas cette voie professionnelle. Comme Mathieu Moinet, qui a fait le job pendant « quatre ans ».
Original link

NOVEMBRE / DÉCEMBRE 2021

Les AESH : Une forêt fragile, un arbre malade : l’inclusion scolaire
Elles étaient entre 3 et 4000 AVS en septembre 2003 ; elles seraient autour de 120 000 AESH en octobre 2021. Elles, parce qu’elles sont à plus de 95% des femmes et dans leur grande majorité, payées sous le seuil de pauvreté. Et c’est à elles qu’incomberait en grande partie, la réussite des parcours scolaires des élèves reconnus en situation de handicap et bénéficiant de ce type d’accompagnement ? Si on continue comme cela, l’inclusion scolaire, au cœur de la loi de l’été 2013, va droit dans le mur.
Original link

SEPTEMBRE / OCTOBRE 2021